"Je vous propose un accompagnement de qualité, adapté à la spécificité de vos besoins."

Infirmière depuis 20 ans, avec une expérience dans différents services de cancérologie au CHRU de Lille, aujourd'hui sophrologue DU installée en libéral, je mets à disposition mon expérience du système de soins pour vous accompagner pendant et après votre parcours, vous et vos proches.

la sophrologie comme soin de support dès l'annonce du cancer
le choc de l'annonce, les questions

 

Dès l'annonce du cancer la sophrologie est pertinente.

Le sophrologue est un soutien, se poser, calmer le mental, prendre conscience des émotions, de la peur, la dompter...

 

Et vivre une expérience positive, une parenthèse.

le cancer, les examens, les bilans, les consultations, les rendez-vous, les proches, le travail, l'organisation...
pris dans le tourbillon du système de soin

 

Le cancer,

les examens, les bilans, les consultations, les rendez-vous, les analyses,

les proches, la famille, le travail, l'organisation, la vie

et de plus en plus les questions, les émotions, les doutes, la peur.

 

C'est pour certains comme un véritable tourbillon.

 

Le sophrologue est un soutien, une bouée, prendre un peu de recul, se poser, doucement accepter, prendre conscience et mobiliser ses capacités.

 

Et vivre une expérience positive, une parenthèse.

chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie, immunothérapie,...
le cancer, ses traitements

 

Protocoles, traitements,

espoirs et doutes,

peurs et confiance,

En même temps que la fatigue, s'organiser, ré-organiser sa vie...

 

La sophrologie comme soin de support.

Le sophrologue est un soutien, un support, une béquille, accepter, écouter, s'écouter, envisager l'avenir proche des traitements, les appréhender positivement, et plus éloigné... l'après?

 

Et vivre une expérience positive, une parenthèse.

se reconstruire, vivre avec, cicatriser l'expérience du cancer
la re-construction, l'après cancer

 

Aujourd'hui les taux de guérison des cancers ne cesse de croître.

 

La rémission, 

rémission signifie également pardon,       à méditer

 

Le cancer au mieux comme une cicatrice, vivre avec, accepter,

et toujours les émotions, les peurs peut-être.

Le sophrologue est un soutien, un guide tout au long de la maladie et dans l'après, la reconstruction. La pratique de la sophrologie fait émerger à la conscience le positif. Prendre du recul, se poser, accepter.

 

Pour les proches également, soit individuellement, soit ensemble.

Vivre l'expérience positive de la sophrologie est une bouée durant tout le parcours de la maladie et du système de soins

 

En tant qu'infirmière sophrologue au CHRU de Lille j'ai pu proposer des séances en famille et mesurer toute la richesse positive d'une telle expérience. Aussi je travaille aujourd'hui à pouvoir continuer et proposer plus largement ces expériences au sein des hôpitaux grâce à l'association de sophrologues que nous sommes en train de constituer.