Sophrologie : mes domaines de compétence

infirmière sophrologue qualités : accueil-confiance-authenticité-confidentialité-énergie-sérénité
Julie-Toneatto-Vaxelaire

 

 

Ma formation est dite plurielle. La sophrologie que je pratique trouve ses racines dans les protocoles de sophrologie des années 1980 – 1990. Une sophrologie ouverte aux autres pratiques, nourrie de mes propres expériences, de mes lectures, de mes rencontres, avec une recherche de simplicité dans le langage, portée par mes propres valeurs que sont mon authenticité, ma disponibilité et ma pétillance.


Mon travail consiste à accompagner, dans le parcours de soin, les malades et leur famille. J’utilise mon expérience pour vous proposer d’aborder avec Confiance, Harmonie et Espoir le chemin que vous êtes en train de vivre.

Julie

En lien avec le parcours de soin

La sophrologie ne se substitue à aucun traitement médical. Elle peut seulement en potentialiser les effets.

  • Aborder posément une consultation, un examen important.
  • Se préparer à une chirurgie, un traitement.
  • Prendre du recul face au tourbillon d’informations, de pensées, de rendez-vous.
  • améliorer votre sommeil.
  • Faire ressortir, prendre conscience de ce qui se vit là, maintenant,
  • travailler sur vos douleurs
  • ou plutôt profiter de l’instant pour s’évader dans un souvenir passé agréable
  • Aller vers l'acceptation.

Il s’agit pour moi de vous aider à gérer le stress, renouer avec vos émotions, développer votre positif, accepter, vivre le présent, prendre du recul, mobiliser votre énergie, soutenir vos valeurs.

Pour permettre au bénéfice d'une séance de s'ancrer il est important de s’entraîner à reproduire les exercices. Aussi vous repartirez de la consultation avec des exercices. Ils pourront être enregistrés sur un support audio. Vous avez ainsi la possibilité de vous approprier les techniques en autonomie, avec un support enregistré pour vous, et d'espacer les rendez-vous.

 

Dans la maladie le « patient » n’est pas le seul à souffrir. Toute la structure familiale, amicale est ébranlée.

Chacun peut avoir besoin d’une aide. Chacun est une source potentielle de positif.

– Julie Vaxelaire Toneatto

Avec les adolescents

« Parce qu'apprendre à s'aimer et à communiquer lorsqu'on n'a pas encore fait les grands choix de sa vie c'est formidable. »  ("oui mais")

 

Comme musicienne

Le musicien utilise ses sens : l’oreille, la vue, le toucher principalement. Il y place toute sa concentration, il les aiguise. Les techniques de sophrologie aident à leur développement, à en augmenter la conscience.

En musique la respiration est essentielle. Vous qui êtes musicien, vous est-il déjà arrivé de passer votre examen en apnée ? Et si vous jouez d’un instrument à vent, que le son ne sorte pas ? Apprendre à respirer avec votre instrument est un passage obligé. Il en va de votre vélocité autant que de votre musicalité.

La sophrologie aide dans la préparation d’examens. Il s’agit d’utiliser les techniques de préparation mentale utilisées en sport mais en les transposant aux besoins spécifiques qu’impose la pratique d’un instrument de musique.