Gestion juste du stress

Le stress est défini comme une mise en tension de notre organisme faisant suite à un stimulus extérieur.
Cette stimulation doit nous permettre de nous adapter, de reconquérir un nouvel équilibre, de parvenir à nouveau à l'homéostasie. Ce processus est indispensable à la vie. C'est sa mauvaise gestion qui est source de maladie.

Les manifestations neurophysiologiques du stress sont de deux types : physiques et mentales. Pour ce qui est des signes physiques, là encore deux manifestations face au stress : l'amplification de la respiration d'une part, et l'augmentation du tonus musculaire d'autre part. 

Signes respiratoires

  • L'inspiration est amplifiée par une stimulation orthostatique. Ce phénomène permet une élévation de notre centre de gravité et donc une accélération de notre mise en mouvement. En cas de danger imminent le processus est naturel et efficace. Par contre il est très important de savoir revenir à une respiration basse, une fois l'épisode de tension terminé.
  • La sophrologie intégrera donc à chaque séance des exercices respiratoires. L'intention étant d'apprendre à stimuler son système nerveux parasympathique.

Signes musculaires

  • Que ce soit au niveau des muscles striés dits volontaires, comme au niveau de certains muscles lisses activés par le système orthosympathique, les tensions engendrées peuvent rapidement devenir inconfortables. Les sensations de tension profondes et durables générées par un état de stress chronique proviennent d'un système de régulation hormonal et neurovégétatif dont le centre est l'hypothalamus, partie la plus ancienne et la plus profonde de notre cerveau.
  • La prise de conscience de ses tensions et l'entraînement sophronique permettent de revenir à la juste tension musculaire.
accueillir et accepter les émotions
pont en hiver

L'animation mentale

  • Un entraînement à la pensée positive et l'installation d'une hygiène de vie incluant des temps quotidiens de pause mentale avec un apprentissage de la méditation permettent de ralentir les mécanismes. 

Travail des émotions

  • accueillir les émotions comme des instants de vie intense.
  • les reconnaître et les accepter en s'entraînant à sentir et ressentir ce que le corps porte à la conscience.

Travail sur vos valeurs et vos croyances

  • qu'est ce qui est important pour moi?
  • lorsque je me sens mal dans une relation, quelle est la valeur qui est bousculée en moi?
  • le travail en sophrologie permet une augmentation de la connaissance de soi, et améliore avec l'entraînement la relation avec l'autre.